Publié le 5 commentaires

Projet « Bank the Unbanked » en UEMOA

Court descriptif d’une idée et projet sur lequel je travaille et dont le sujet vise à proposer une approche différente du problème « Bank the Unbanked » dans la zone UEMOA où je vis (Afrique de l’Ouest francophone). Je recherche un sponsoring or pre-seed funding pour le finaliser (cf. à la fin du billet).

English version here.

Depuis la pandémie COVID-19, mes activités se sont largement « calmées ». J’ai donc décidé de réfléchir à des projets combinant mes expériences globales et récentes sur le terrain, ma connaissance de la sous-région, et une analyse des besoins des populations au milieu desquelles je vis directement au quotidien.
Partout, on peut lire que le « numérique » va sauver l’Afrique, que le continent va faire un bond au-dessus de la révolution industrielle pour directement passer à la révolution digitale…
Long sujet à débattre, si vous le souhaitez, mais j’ai creusé le sujet.
J’ai donc parcouru de nombreux documents publiés par la Banque Mondiale, le FMI, le GSMA, l’OCDE, certaines Banques Centrales, etc.

Il existe de nombreux freins vers le numérique pour la majorité des populations, en particulier les femmes, très nombreuses dans le secteur informel. L’un en particulier est l’accès au système bancaire, ou tout du moins à des solutions simples, accessibles, en langues locales, à des offres de micro-crédit, de prêts personnels ou assurances (santé, rentrée scolaire…), d’épargne (y compris de groupe type tontine).

Bank the Unbanked - problem(s)
Définition du problème

Bien sûr, plein d’acteurs institutionnels et de startups ont développé des applications pour téléphones mobiles, mais qui restent inaccessibles (illettrisme/illectronisme) pour la majorité. Ces applications ne répondent aux attentes que d’une partie des populations, et principalement celles qui sont dotées d’un smartphone.

Bank the Unbanked - Digital?
Les barrières pour accéder au Digital

Bases de l’idée « Bank the Unbanked »

J’ai donc imaginé un modèle différent, social et évolutif. Certes, il s’agit d’un projet entrepreneurial, mais qui part des besoins concrets des populations qui sont actuellement hors du schéma « classique » :

  • accéder à un smartphone récent, de bonne qualité,
  • pouvoir à coût raisonnable, utiliser des services de téléphonie (voix, data) et de Mobile Money (très important sur le continent aujourd’hui),
  • disposer de lieux de présence pour se faire assister dans l’utilisation en langue locale au plus près de son activité quotidienne (marchés par exemple),
  • accéder petit à petit à l’épargne (personnelle ou collective) et au micro-crédit…

J’ai ajouté 2 volets qui sont importants selon moi. Au-delà de l’accès à des informations financières « de base », le projet intègre :

  • une ONG « WEEE » pour recycler les vieux téléphones (voire tout autre équipement électrique ou électronique),
  • un service gratuit « soutien psychologique » (hotline avec de jeunes professionnels), car la santé mentale (dépression par exemple) est un sujet encore très tabou sur le continent.
Fundamentals
Les fondamentaux derrière le projet

Bien sûr, de nombreuses organisations (ONG de micro-finance par exemple, voire certains gouvernements) proposent déjà des solutions, mais, à mon humble avis et selon mon expérience terrain, les résultats ne sont pas toujours vraiment satisfaisants pour toutes les parties.

N’hésitez pas à me contacter par LinkedIn ou Twitter (DMs ouverts) pour toute question.

5 réflexions au sujet de « Projet « Bank the Unbanked » en UEMOA »

  1. […] Projet “Bank the Unbanked” en UEMOA → […]

    1. JE SUIS FORT INTERESSE et que je peux vous proposer déja ficelé et la recherche de partenariat en cours de conclusion

  2. […] présenté les ébauches de mon idée/projet « Bank the Unbanked » à des contacts et amis dans la banque ou l’investissement. Le constat global est […]

  3. […] Dans la deuxième partie de ce billet, seront évalués les différents MVNOs selon leur positionnement (segmentation des offres) et pourquoi il conviendrait de créer des services à valeur ajoutée sur la marché africain, en intégrant la composante « Mobile Virtuel » (comme je le propose dans mon projet « Bank the Unbanked« ). […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.